Christine Le Nabour (Cloarec)
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

À NOYAL-SUR-VILAINE POUR VISITER COHB INDUSTRIE.

En circonscription

À Noyal-sur-Vilaine ce vendredi 24 juillet 2020 pour la visite de COHB Industrie, une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes de connexion pour béton armé. Actrice de la transition écologique par sa contribution à l'économie d'énergie des bâtiments, elle est également attachée au "Made in France". Les 36 salariés peuvent compter sur une Responsabilité Sociétale et environnementale affirmée de l'entreprise.

A l'invitation de son Président M. Valentin DRUAIS, j'ai visité le bâtiment qui abrite le bureau d'étude et la chaîne de production. Tout au long de mes échanges et de la visite, j'ai pu constater que cette conscience environnementale ne se limitait pas aux produits proposés, mais était à la base de toute leur réflexion: que ce soit dans la conception du bâtiment comme dans le choix des fournisseurs ou des matières utilisées. Nouvelle illustration d'un travail discret mais concret, qui participe efficacement et immédiatement à la transition écologique. Les salariés, eux, bénéficient d'un outil de travail favorable à leur bien être, avec lumière naturelle, patio, open-space...

FOCUS SUR LE PRODUIT :

Les systèmes de connexion pour béton armé se décomposent en deux familles:

  • les connexions structurelles sur lesquelles COHB Industrie dispose de 4 brevets,
  • les connexions thermiques.

Nos échanges ont davantage porté sur ces dernières, soumises à avis technique (donc faisant l'objet de tests approfondis) et éligibles RT2012*. Sur le marché, ces systèmes de connexion sont concurrencés par des traitements non soumis aux mêmes tests, mais répondant aux normes en dissociant les différents objectifs (performances thermiques et structurelles, résistance au feu, isolation acoustique…). Moins chers, ils sont aussi moins robustes et moins efficaces dans le traitement des ponts thermiques.

Dans les prochains mois, nous examinerons le projet de loi faisant suite aux 150 propositions de la convention citoyenne sur le climat. En tant que législatrice, je plaide pour qu'une vigilance accrue soit portée afin que les bâtiments, dans leur conception même, intègrent les meilleures solutions thermiques. L'énergie la moins chère étant celle que l'on ne consomme pas, le léger surcoût à la construction n'est qu'anecdotique au regard de la durée de vie des bâtiments. Je n'hésiterai pas à interpeller Barbara POMPILI – Ministre de la Transition écologique, en ce sens.

Pour être à la pointe d'une transition écologique qui doit être mondiale, la France peut s'appuyer sur les solutions qui émergent de ses territoires. Pour cela, toutes les innovations au service de notre planète doivent être encouragées, dès lors qu'elles démontrent leur pertinence. Cette visite aura été une nouvelle occasion de renforcer ma conviction.

(*RT 2012: Réglementation Thermique qui s’applique en France aux permis de construire de certains bâtiments tertiaires depuis le 28 octobre 2011 et de tous les bâtiments résidentiels à partir du 1er janvier 2013. Elle fixe pour les constructions neuves un seuil maximal de consommation d’énergie primaire de 50kWh/m2/an en moyenne)


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.