Christine Le Nabour (Cloarec)
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

AU COLLÈGE SAINT-JOSEPH DE CHÂTEAUBOURG.

En circonscription

Je me suis rendue au collège Saint-Joseph de Châteaubourg ce lundi 7 septembre 2020, afin d'échanger sur cette rentrée si particulière en raison du contexte sanitaire. J'ai été accueillie par Mme Béatrice PERSEHAIS - Directrice, Mme Delphine ROUXEL - Sous-directrice, en présence des élues Mme Christelle AVERLAND-SCHMITT - Adjointe à la Vie des écoles, et Mme Catherine LECLAIR - Adjointe à l'action sociale, à la jeunesse et aux services publics.

Les échanges ont porté notamment sur la période de confinement, période pendant laquelle l'établissement a ouvert ses portes pour l'accueil des enfants du personnel soignant, week-ends compris, a prêté des ordinateurs portables aux élèves confinés qui n'en disposaient pas, afin de leur permettre le suivi pédagogique mis en place par l'éducation nationale. Dés le début, l'équipe pédagogique a informé les élèves et leur famille, leur expliquant le contexte, actant cette séparation physique provisoire et les rassurant sur la continuité pédagogique qui allait s'opérer. Durant ces semaines, la communauté éducative s'est adaptée et fortement mobilisée. Un travail qui a permis un retour massif des élèves lors de la réouverture en juin (souhaitée et attendue par les familles) avec la satisfaction de voir aujourd'hui 100% des élèves de retour.

Si la période de confinement a eu des conséquences défavorables pour certains, de bonnes surprises sont cependant à valoriser : La notion de temps et le choix de la période à consacrer aux devoirs, ont notamment été soulignés par la communauté éducative. Ainsi, des élèves se sont distingués par la qualité de leurs devoirs, particulièrement soignés et complets.

Mme PERSEHAIS et Mme ROUXEL ont insisté sur la mobilisation exemplaire de la communauté éducative. Je salue leur travail pour cette indispensable continuité pédagogique, et tiens à y associer les équipes de direction qui ont piloté l'adaptation logistique au protocole sanitaire, en responsabilité et en cohérence avec la structure de l'établissement. Dans les prochains mois, il conviendra de rester attentif aux possibles difficultés financières de certains établissements scolaires privés, liées aux surcoûts inhérents à la crise COVID.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.