Christine Le Nabour (Cloarec)
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

PJL PROROGEANT L'ÉTAT D'URGENCE SANITAIRE ADOPTÉ.

À l'Assemblée Nationale

En séance ce samedi 7 novembre 2020 pour le vote et l'adoption définitive avec 154 voix contre 38, du Projet de loi prorogeant l'État d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février 2021 (avec une période de transition jusqu'au 1er avril 2021). En responsabilité, nous faisons face à une réalité sanitaire qui ne doit pas être minimisée. Retour sur l'essentiel de ce texte nécéssaire.

Pour allez + loin : Retrouvez l'intégralité du Projet de loi adopté en bas de page (pdf)

Crédit photos: assemblee-nationale.fr

L'ESSENTIEL DU TEXTE ET ÉLÉMENTS DE CONTEXTE :

Un état d’urgence sanitaire a été mis en place pour une période initiale de deux mois par la loi du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19 puis prorogé jusqu’au 10 juillet inclus. Il n’a pas été prorogé au-delà de cette date, la situation s’améliorant nettement.

Toutefois, début juillet, le virus circulait toujours sur l’ensemble du territoire français. Un régime transitoire a par conséquent été mis en place à compter du 11 juillet 2020 et jusqu’au 30 octobre 2020. Ce régime a permis, au cours de l’été, d’apporter des réponses à la dégradation des indicateurs de suivi épidémiologique.

Depuis le mois d’août, le nombre de contaminations en France et en Europe augmente considérablement.

En France, le taux d’incidence du virus -c’est-à-dire le nombre de personnes infectées sur une semaine pour 100.000 habitants- est actuellement de 235. Une personne infectée entraîne en moyenne 1,34 cas supplémentaires. Le taux de positivité des personnes qui se font tester s’élève à 13,6 %. Au 19 octobre, 11.661 personnes étaient hospitalisées en raison du covid-19 et 2 099 personnes admises en réanimation. À cette date, 41 % des lits de réanimation sont occupés. À Paris, Lyon, Clermont-Ferrand ou bien encore Aix-Marseille, le taux d’occupation des lits de réanimation dépassé 50 %.

Aucun indicateur ne permet d’envisager à court ou moyen terme une amélioration importante de la situation.

L’état d’urgence sanitaire a par conséquent été déclaré par décret, pour un mois et sur l’ensemble du territoire, à compter du 17 octobre 2020 afin de permettre au Gouvernement de disposer des outils suffisants pour répondre à la situation sanitaire. Ce choix a été confirmé par un avis du comité de scientifiques en date du 19 octobre 2020. Conformément au régime de l’état d’urgence prévu par la loi du 23 mars 2020, une prorogation au-delà de cette durée requiert un vote du Parlement.

Le projet de loi vise par conséquent à :

  • Proroger le régime de l’état d’urgence sanitaire pour trois mois, soit jusqu’au 16 février 2021 inclus ;
  • Proroger le régime de sortie de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er avril 2021 afin d’assurer la continuité des outils de gestion de la crise sanitaire au terme de l’état d’urgence ;
  • Permettre la mise en oeuvre des systèmes d’information de suivi et de gestion de l’évolution de la crise sanitaire jusqu’au 1er avril 2021 ;
  • Habiliter le Gouvernement à procéder par voie d’ordonnance concernant le rétablissement ou la prolongation de dispositions d’ordonnances prises pendant le premier état d’urgence sanitaire.

Pour aller + loin : retrouvez ci-dessous l'intégralité du Projet de loi adopté (pdf)


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.