Christine Le Nabour (Cloarec)
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

PLF 2021 - "TRAVAIL ET EMPLOI": PRÉSENTATION DE 3 AMENDEMENTS.

Vidéos

En séance lors de l'examen du Projet de Loi de Finances pour 2021 (PLF 2021) ce jeudi 5 novembre 2020, j'ai présenté trois amendements visant à:

  • Simplifier et assouplir les règles d'entrée en "Garantie jeunes". Réduire les freins administratifs en accélérant la dématérialisation. Revoir la notion de NEET (Ni en études, ni en formation, ni en emploi). Aujourd'hui les "petits boulots" et les emplois saisonniers ne permettent pas l'entrée. Enfin le foyer fiscal non imposable ne doit pas prévaloir sur les besoins d'accompagnement en "Garantie Jeunes".
  • Repenser le dispositif "Garantie jeunes", en expérimentant de nouveaux formats adaptés aux mineurs qui représentent aujourd'hui 7% des effectifs en s'appuyant sur des expérimentations locales. Par cet amendement, je demandais au gouvernement d'éclairer le parlement sur l'efficacité du dispositif pour les jeunes mineurs, via un rapport en concertation avec les acteurs et s'appuyant sur des expérimentations territoriales.
  • Faire évoluer la plaquette de performance des Missions locales en réintégrant la formation et les 80 jours de travail dans l'année, comme une sortie positive du PACEA (parcours contractualisé d'accompagnement adapté vers l'emploi et l'autonomie) et de la "Garantie Jeunes" et en y ajoutant les sorties dynamiques que sont le retour en formation initiale ou le service civique. Aujourd'hui, seules les sorties vers l'alternance ou vers l'emploi sont jugées positives.Tous les jeunes ne se dirigent pas vers un apprentissage, tous ne sont pas prêts pour l'emploi, et beaucoup vont être confrontés à des difficultés pour s'insérer durablement dans la vie professionnelle du fait de la crise.

Ces amendements avaient avant tout pour objectif de porter ces sujets à la connaissance de la représentation nationale et demander à la Ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion - Elisabeth BORNE - de s'engager à apporter des réponses. Mme la Ministre en a confirmé sa volonté de travailler avec les parlementaires sur ces points précis. J'ai répondu favorablement à sa demande de retrait, au bénéfice d'un travail en commun qui permettra une meilleure réactivité. Mon intervention et la réponse de Madame la Ministre à voir dans cette vidéo.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.