Christine Le Nabour (Cloarec)
Députée de la 5ème Circonscription d'Ille-et-Vilaine

RETRAITES: INTERVENTION ET ADOPTION DE 2 AMENDEMENTS RELATIFS AUX AIDANTS.

À l'Assemblée Nationale

Depuis le 3 février 2020, la Commission Spéciale Retraites dans laquelle je siège, examine le Projet de loi instituant un système universel de retraite. À partir du 17 février, il sera examiné en séance. Près de 22000 amendements ont été déposés dans le cadre de ce Projet de loi. Si environ 19000 l'ont été par la seule volonté d'obstruction, d'autres viennent contribuer à la construction de ce système universel, plus solidaire.

Ainsi, avec le soutien du groupe "La République en Marche !", deux amendements identiques (le 21537 porté par les membres du groupe "Socialistes et apparentés", ET le 21635 porté par M. BAZIN du groupe "Les Républicains") ont été adoptés à l'unanimité. Ils sont des amendements de précision visant à intégrer les aidants à l'objectif de solidarité fixé au futur système universel de retraite. Tout en rappelant que l'article 43 de ce même projet de loi prend en compte la situation des aidants dans le nouveau système, j'ai soutenu au nom du groupe "La République en Marche !" ces amendements qui vont dans le sens de notre engagement et des nombreuses mesures que nous avons adoptées depuis le début de cette législature, pour une reconnaissance plus affirmée des aidants dans notre pays.

Mon intervention à voir en vidéo en bas de page, ou à lire ci-dessous :

Mon intervention :

"Merci Madame la Présidente,

Longtemps oubliés, les 8 à 11 Millions d'aidants que compte notre pays sont depuis le début de la législature l'objet de toute notre attention. De nombreuses mesures ont déjà été intégrées à la stratégie nationale de mobilisation et soutien aux aidants, comme l'indemnisation du congé de proche aidant, l'assouplissement du congé de présence parentale ou encore l'aménagement des rythmes d'études pour les étudiants aidants.

L'article 43 de ce Projet de loi prend en compte la situation des aidants dans le nouveau système universel de retraite, il prévoit de leur attribuer des points de solidarité, conformément à l'engagement du président de la République.

Je vous propose une petite embellie dans cette soirée (contexte: examen de nombreux amendements d'obstruction). Nous voterons donc ces deux amendements 21537 et 21635 qui sont des amendements de précision et qui vont dans le sens de notre engagement pour une reconnaissance plus affirmée en faveur des aidants dans notre pays.

Merci".

Pour aller plus loin ...

Les amendements 21537 et 21635 portaient sur l'Article 1er - alinéa 6, et proposaient d'insérer les mots "ou de l'aide apportée en tant qu'aidant" après les mots "d'enfants".

L'alinéa 6 ainsi amendé devient :

"Un objectif de solidarité, au sein de chaque génération, notamment par la résorption des écarts de retraites entre les femmes et les hommes, par la prise en compte des périodes d’interruption et de réduction d’activité et de l’impact sur la carrière des parents de l’arrivée et de l’éducation d’enfants ou de l'aide apportée en tant qu'aidant, ainsi que par la garantie d’une retraite minimale aux assurés ayant cotisé sur des faibles revenus. À ce titre, le système universel de retraite tient compte des situations pouvant conduire certains assurés, pour des raisons tenant à leur état de santé ou à leur carrière, à anticiper leur départ en retraite".

À voir également en vidéo.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.